Ce ne sont pas les applications de calculatrices pour iPhone qui manquent. J'en ai testé et essayé de nombreuses. Chacune avait ses avantages spécifiques, mais aucune ne s'était révélée suffisamment globalement pratique pour remplacer sur ma première page la calculette par défaut. Et les meilleures se trouvaient reléguées dans mon dossier 'calculatrices' en vue d'une hypothétique utilisation ...

Qu'attendais-je d'une calculatrice pour être si difficile ?

  • qu'elle comporte les fonctions scientifiques usuelles - ce que la calculette par défaut a déjà.
  • que son utilisation soit suffisamment intuitive pour pouvoir faire des calculs rapidement sans avoir besoin de chercher longtemps les fonctions - ça aussi la calculette le fait.
  • qu'on puisse taper les calculs dans l'ordre dans lequel on les écrit sur papier - sur la calculette, par exemple, pour calculer √2, on tape sur la touche 2 puis sur la touche √, ce qui devient difficilement gérable quand les calculs sont longs.
  • qu'elle affiche le calcul que l'on est en train de taper - et pas seulement les nombres comme le fait la calculette par défaut.

J'ai profité d'une promotion temporaire de gratuité pour essayer CalculatorPro qui réunit toutes les qualités que je viens d'énumérer. Voyez ci-dessous l'écran principal on ne peut plus classique. A part le = qui est curieusement placé à gauche, on s'y retrouve très facilement.

Remarquez également les derniers calculs, tapés et affichés dans l'ordre dans lequel on les écrit normalement.

Un second écran de cette calculatrice permet de résoudre des équations jusqu'au 4ème degré, ainsi que des systèmes jusqu'à 3 inconnues. Là aussi la prise en main s'avère un jeu d'enfant ! Voici l'écran :

L'écran suivant des 'Settings' est une vraie partie de plaisir puisqu'il ne propose que deux réglages : degré/radian et le son. Par conséquent je n'ai pas eu besoin de lire les deux écrans suivants d'aide, ce qui est plutôt bon signe !

Maintenant que je dispose sur mon iPhone de la calculatrice que je cherchais depuis longtemps, je me prends déjà à espérer encore mieux. La prochaine calculatrice de ma première page pourra écrire les formules comme sur du papier. Par exemple, j'espère un jour pouvoir taper au lieu de (1+√5)/2.